Accueil / Actualités / Au détour du chemin, quartier Massy-Atlantis, une nouvelle interprétation de l’art urbain…

Nos actualités

Avec EIFFAGE et Quentin DMR,

au détour du chemin, quartier Massy-Atlantis, une nouvelle interprétation de l’art urbain…

Avenue de Paris, à Massy-Atlantis, Quentin DMR vient littéralement ‘coller’ son art à un lieu en construction par Eiffage, partenaire de la transformation du quartier.

Ce que nous y voyons n’est pas la transposition de ce que l’on y verra, mais nous interroge déjà..

C’est un autre regard du chantier proposé par PariSudam qui fait intervenir l’artiste, un « photographe plasticien ».

Né au Havre en 1988, dès l’adolescence il commence à pratiquer la photographie d’architecture et le portrait. Il expérimente détourne, réoriente le regard.

Quentin DMR interroge l’approche photographique pour nous restituer ce qu’il nomme « une déconstruction de l’image », procède à un morcellement du fond et de la forme.

Le but de ses expérimentations est de pousser le spectateur à participer activement à la recomposition de l’image. Car le véritable rôle de ces coupures, de ces scansions du réel est d’interroger le langage de l’image. Une rencontre immersive et philosophique entre la trace d’un réel et le sens que l’on veut bien lui apporter.

Inspiré par la photographie contemporaine et le mouvement artistique « support/surface », il allie dans ses oeuvres le bois, le béton, le fer, le métal, le verre et le papier.

Venez rencontrer cette fresque, et laissez libre court à votre propre interprétation…

Récemment, Quentin DMR a réalisé une fresque Porte de Pantin à partir de portraits photo des femmes et des hommes qui écrivent l’histoire de ce quartier. Prochainement, il sera possible de découvrir davantage son travail dans le foyer social « la Mie de Pain » dans le 13e à Paris…

Autres actualités

retour Retour à l'accueil