Accueil » Le quartier » Histoire / Origine

Histoire / Origine


Un territoire particulier pour un projet ambitieux de création d’un nouveau quartier.
Une ancienne zone d’activité devient un centre-ville. 

Atlantis au coeur de Massy 


 

D’abord industriel au début du 20ème siècle, le parc d’activités des Champs ronds accueille dans les années 50 ses premières activités tertiaires. À partir des années 1990, les entreprises industrielles du parc d’activités des Champs Ronds, commencent à s’interroger sur leur avenir et la pérennité de l’attractivité du site ou, pour certaines, s’engagent dans une externalisation de leur fonction immobilière en vendant leurs murs et leur terrain à des entreprises foncières tout en restant sur place.

Ces premiers départs et l’arrivée du TGV en 1991 encouragent la ville de Massy et PARIS SUD AMÉNAGEMENT à mener conjointement une réflexion de fond sur le devenir du parc d’activités.

Le parc d’activités des Champs ronds en 1960

 

Etat des « Champs Ronds » / Atlantis en 2002

Les entreprises présentes en 2002 sur Atlantis : ABB, AGILENT, ALCATEL, ERICSSON,  AGEM, AWON, ALSTOM, AREVA, CGG.

 

L’objectif de la Ville est double : 

 

  • Maintenir les entreprises
    qui font la réputation et le dynamisme économique de Massy
     
  • Accueillir des habitants (introduire des logements),
    des équipements publics et des lieux d’animation pour, à terme, faire de ce qui ne s’appelle pas encore Atlantis un vrai quartier de ville, en profitant des tènements assez lâches du foncier pour une « meilleure utilisation du foncier ».

 

Au terme d’études confiées à l’urbaniste Laurent Bécard la Ville adopte en 2003, un schéma d’ensemble, puis engage la concrétisation de ce projet d’envergure en élaborant son PLU et en créant plusieurs ZAC (Zones d’aménagement concerté). Ce processus s’opère avec le consentement des entreprises, suivant le principe de la ZAC d’incitation adopté par la Ville et mis en œuvre par PARIS SUD AMÉNAGEMENT, en tant qu’aménageur.

Les très grandes emprises fermées du parcellaire d’origine sont divisées en îlots de dimension urbaine, par un nouveau maillage de rues, les grandes voiries existantes (Carnot, Paris, Galvani) devenant les avenues du quartier. Le plan global du projet ayant été conçu à l’échelle d’Atlantis dans son ensemble, il garantit la cohérence des opérations immobilières au fur et à mesure de leur construction.

Photo aérienne d’Atlantis en 2011