Accueil » Le quartier » Enjeux / Ambition

Enjeux / Ambition


Le projet de création du quartier Atlantis repose sur la volonté d’insister sur les facteurs qui contribuent à « l’envie de vivre » à Massy, la qualité des espaces publics, celle de l’architecture des logements, des bureaux et leur qualité d’usage.
 

Une approche partenariale

Unique en son genre, Atlantis est une opération urbaine partenariale sous l’égide de la municipalité et de PARIS SUD AMÉNAGEMENT : les entreprises et les propriétaires fonciers d’une ancienne zone d’activité s’associent à la démarche pour créer un vaste quartier urbain.
 

Une méthode originale : des ZAC d’incitation

Les 3 ZAC d’incitation : Paris-Carnot, Paris-Briis et Ampère

L’une des grandes originalités du projet réside dans la manière dont il est mis en œuvre. En effet, à la différence d’un projet d’aménagement classique, la SEMMASY ne cherche pas à maîtriser le foncier pour revendre des terrains viabilisés à des promoteurs immobiliers. Moyennant le versement d’une participation au financement des espaces et équipements publics, elle laisse au contraire les propriétaires de l’ancienne zone d’activité, qu’il s’agisse d’entreprises utilisatrices ou de foncières, réaliser des programmes immobiliers sur leurs parcelles.

A part dans le cas d’emprises stratégiques pour le quartier (telles que la Place du Grand Ouest futur cœur de vie d’Atlantis), PARIS SUD AMÉNAGEMENT ne se rend propriétaire que des emprises nécessaires à la réalisation des espaces publics et ne viabilise les unités foncières des projets immobiliers que lorsque ceux-ci sont suffisamment avancés.

Le but de ce travail partenarial avec les propriétaires, leurs locataires et les promoteurs, est de leur proposer les conditions d’une mutation et un cadre pour réaliser leurs projets, tout en “ créant de la ville ”.

 

Un véritable projet de mixité urbaine et fonctionnelle

Le projet urbain qui se développe aujourd’hui permettra de loger près de 10 000 habitants et, accueillir environ 14 000 emplois nouveaux, qui viendront s’ajouter aux 12 000 emplois existants. 

Les espaces publics sont conçus comme des espaces à vivre. Parcs et jardins  y occupent une grande place et une grande diversité d’usage : lieux de rencontre, de jeu ou de détente, de promenade ou de déplacement « doux ”. Des pistes cyclables sont présentes sur les avenues, tandis que les voies de desserte secondaires sont traitées en zone 30 où cyclistes et véhicules se côtoient.

Enfin, afin d’assurer la qualité résidentielle, les logements et les équipements scolaires sont situés en marge des flux routiers importants, dans des secteurs qui reçoivent en outre de beaux espaces verts, tels que le parc Ampère ou le mail du Commandant Cousteau, et sont irrigués de larges avenues arborées (mail Ampère, mail Atlantis). Les immeubles dédiés aux activités tertiaires occupent, à l’inverse, des positions avancées sur les avenues principales, qui leur procurent une grande facilité d’accès et une forte visibilité.

 

Un développement urbain durable

La Charte de Qualité Urbaine Durable qui s’applique sur Atlantis a été conçue, avec les trois architectes coordonnateurs, comme un outil qui permet de guider très en amont les promoteurs dans la conception de leurs programmes.

Elle sert de référence pour la rédaction de cahiers de prescriptions urbaines et architecturales annexés aux cahiers des charges de cession de terrains. Ces cahiers des charges sont liés aux emprises foncières et s’appliquent aux mutations successives.

La Ville de Massy s’étant dotée d’un Agenda 21 en 2007, le développement durable a donc naturellement été intégré à la charte de qualité urbaine durable. Les préconisations pour la qualité environnementale et durable des projets portent sur les économies d’énergie, l’optimisation des consommations d’eau, la gestion des nuisances sonores, la gestion des déchets, les matériaux utilisés, la durabilité, les espaces verts et la biodiversité, la gestion des pollutions et la gestion des chantiers.